décembre 2007


Il est prudent de s’interesser aux régles de syntaxe et de cohérence dés la debut de la rédaction d’un document. D’une manière générale, il faut mieux choisir un bon formalisme lorsque vous commencez à ajouter des entrées dans votre bibliographie. L’utilisation d’un outil de gestion de bibliographie est fortement recommandée. Voici quelques recommandations:

  • Les auteurs sont toujours séparés par « and ». Pour gérer plus facilement les prénoms composés, il vaut mieux adopter le schema « Nom1, Prénom1 and Nom2, Prénom2 and … ».
  • Afin d’avoir une bibliographie compatible avec un maximum d’outils (index des auteurs cités, etc.), utilisez les commandes d’accent plutot que les accents eux même: é -> \’e.
  • De nombreux Bibtex sont disponibles sur internet (ACM Portal, CiteSeer, Citeulike, Digital Bibliography & Library Project, etc.). Ces Bibtex contiennent la plupart des informations dont vous avez besoin mais n’hésitez pas à les completer avec un résumé et un lien vers le fichier pdf de l’article.
  • Pour les entrées de type inproceedings, essayez de respecter un certain formalisme. Pour ma part, j’ai adopté celui de d’ACM Portal qui consite associer au champ booktitle le sigle de la conférence, l’année puis la description complète de la conférence comme l’exemple suivant: ICS ’01: Proceedings of the 15th international conference on Supercomputing
  • Le formalise des articles de revue ne suit pas le même schema que les conférences. Pour le champ journal, on pourra se contenter d’une entrée comme l’exemple suivant: ACM Computing Surveys
Publicités

Pourquoi?

Car le format PDF permet la réalisation de document numérique de très bonne qualité, non seulement pour la visualisation sur un écran mais aussi pour l’impression. Quelques raisons supplémentaires pour adopter le format pdf:

  • Gestion des hyperliens.
  • Formats d’image compatibles : jpg, png et surtout pdf (images vectorielles).

Comment?

Sur Windows, une solution simple consiste à utiliser Miktex et l’éditeur de texte Texniccenter. Le format de sortie correspond à « LaTeX => PDF »

Comment intégrer mes images vectorielles au format .ps?

Le format PDF n’est pas capable d’inclure directement des images au format « .ps ». Le package epstopdf vous permet de convertir à la volée vos images .ps en image .pdf que le compilateur saura intégrer à votre document. Ce package peut être téléchargé directement à partir du package manager de miktex. Les options « -shell-escape » doivent être ajoutées au chemin du compilateur pdflatex.

Lorsqu’on rédige un mémoire, on est souvent confronté au problème de gestion de la bibliographie. Devant la quantité d’articles au format papier ou numérique qu’on commence à emmagasiner, il est nécessaire d’adopter un outil pour les classer.

Il existe plusieurs gestionnaires de bibliographie pour les traitements de texte. En ce qui concerne LaTeX, Jabref représente un outil particulièrement puissant et dispose des fonctionnalités suivantes:

  • Enregistrement de la base de données bibliographique directement dans le fichier bibtex.
  • Tri des enregistrements en fonction de l’auteur, du nom du journal, de l’année, etc.
  • Association d’un fichier pdf à une entrée bibliographique.
  • Outil de recherche sur tout les champs (titre, résumé, etc.).
  • Exportation de la bibliographie au format RTF, XML, HTML, etc.

L’ajout d’entrée bibliographique est simplifié et Jabref autorise le copié / collé des blocs de texte bibtex.