février 2008


issuu-logo.png

Issuu permet de visualiser des documents PDF sur Internet sans avoir à les télécharger. La navigation est facile et le document PDF est présenté comme qu’on feuillette.

L’intérêt? l’effet « livre » est plutôt impressionnant. On peut se balader facilement dans un document PDF sans avoir besoin de télécharger l’intégralité du fichier. A noter que la police LaTeX de base ne passe pas très bien; le service étant en beta, il vous surement nous arranger ça bientôt. Ci-dessous, ma thèse consultable avec Issuu.

issuu.png

Publicités

lingoes_logo.png

Lingoes est un dictionnaire complet et gratuit. Le logiciel s’installe et devient accessible à partir de la barre d’outils système (en bas à droite de Windows). La traduction ou la recherche de définition peuvent être réalisées directement à partir du logiciel. Des dictionnaires additionnels sont proposés en téléchargement.

Lingoes sait aussi interroger les dictionnaires « online » et proposer le résultat de la traduction directement dans l’interface.

lingoes11.png

lingoes22.png

etatart3.png

Acquérir l’état des connaissances sur un sujet précis demande de la méthode et des outils pour faciliter l’accès à l’information. Dans le cadre d’une thèse, ce travail d’étude de l’état des connaissances permettra au doctorant / chercheur de devenir spécialiste du domaine étudié, de reconnaitre les équipes / personnes produisant des travaux majeurs, d’ajuster ses idées / sa recherche par rapport aux travaux récents pour réaliser un travail original.

Pour acquérir cet état des connaissances, il y a un chemin assez long à parcourir et il est prudent de s’intéresser dés le départ à la façon de s’organiser et aux outils pour faciliter cette recherche.

S’organiser

  1. Commencez par mettre en place un outil de gestion de bibliographie pour stocker les références des articles / thèses que vous allez lire.
  2. Ajouter un maximum d’information pour chaque référence (mots clés, résumé), cela vous permettra d’effectuer facilement des recherches dans votre base de données bibliographique.
  3. Certains gestionnaires de bibliographie offrent une compatibilité avec bibtex, vous pourrez ainsi facilement ajouter vos citations dans LaTeX. Faites en sorte que vos entrées bibliographiques respectent un certain formalisme (voir billet sur JabRef). Pour ceux qui préfèrent Word, il y a EndNote ou bien d’autres gestionnaires abordés dans ce billet.

Rechercher l’information

  1. Lisez plusieurs thèses relativement proches du domaine à étudier. Prenez soin de noter les références importantes: vous pouvez les ajouter dans votre gestionnaire de biblio et les « marquer » pour les récupérer et les lire plus tard.
  2. Faites des recherches d’articles à partir de portails spécialisés: Google scholar, ScienceDirect, PubMed, ACM Portal, Google (pas trop spécialisé mais toujours efficace), CiteULike, CiteSeer, etc.
  3. Pour compléter votre culture du domaine de recherche, intéressez vous aux chercheurs dont les travaux ont beaucoup d’influences ainsi qu’aux conférences ou revues qui proposent des articles dans votre domaine. Votre gestionnaire de bibliographie vous aidera à rendre ces informations plus évidentes.

Se tenir informé

  1. De nombreux articles paraissent chaque jour. Vous pouvez utiliser les alertes par email de google ou bien de certains portails comme ScienceDirect pour être informé de la parution d’un article proche de votre domaine de recherche.
  2. Il y a maintenant beaucoup mieux que les alertes par mail ou bien les newsletter: les flux RSS. Combiné à l’excellent agréateur de flux Google Reader, il me semble difficile de faire mieux à l’heure actuelle: la plupart des revues proposent des flux RSS, ainsi, dés la parution d’un nouveau numéro ou bien d’articles en préprint, le flux est actualisé. Votre agréateur de flux reçoit, mélange et organise visuellement ces flux: pour résumé, vous avez accès d’un seul coup à la liste de tous les articles et call for paper parus récemment et auxquels vous êtes abonnés. Plus besoin d’aller fouiller dans les newsletters auxquelles vous êtes abonnés.

Partager

Les marque-pages sociaux (social bookmarking) deviennent de plus en plus populaires (del.icio.us, Digg). Les internautes partagent et organisent les liens et les informations qu’ils trouvent intéressants. CiteULike est basé sur ce principe et se destine principalement aux chercheurs. Voici une liste des fonctionnalités proposées:

  • La bibliographie: CiteULike vous permet de constituer une bibliographie, de partager des articles avec d’autres utilisateurs et d’associer des articles à des groupes.
  • Les groupes sont créés par les utilisateurs et correspondent généralement à des noms d’équipe ou bien à des thématiques de recherche.
  • Partager des articles permet de repérer des personnes proches de votre thématique de recherche. Vous pouvez alors entrer en contact avec elles et vous abonner à leur bibliographie à l’aide de flux RSS.
  • Vous pouvez également proposer une discussion sur un article particulier.

googlemap.gifStreet View est un service intégré à Google Map et permet la visualisation d’images à 360°. Pour l’instant, des photos 360° prises dans 23 villes américaines sont disponibles.

Le principe? un véhicule embarque un appareil capable de prendre des photos à 360°. Le véhicule se balade dans les différentes rues des villes et prend des photos à des intervalles très rapprochés. La navigation permet de se déplacer le long des rues, et d’avoir une vue à 360°.

streetview.png

San Antonio

Ce type de service peut cependant porter atteinte à la vie privée, comme cela est expliqué ici. Une petite vidéo fun sur les dérives de Street View & Google map :

wordlatex3.png

Word et LaTeX sont sans doute les outils les plus utilisés par les scientifiques pour rédiger des documents. Ces deux outils ont leurs avantages et inconvénients par rapport aux critères suivants :

Rédaction de documents courts

Si vous souhaitez rédiger une lettre rapidement avec une mise en forme correcte (lettre de préavis, électricité, téléphone, etc.), Word fera très bien l’affaire. Si vous disposez d’un modèle de lettre, vous irez encore plus vite.

Sans modèle de lettre, LaTeX vous fera perdre beaucoup de temps. Généralement, pour les documents courts, Word est largement suffisant.

Rédaction de documents longs

Les documents longs font généralement intervenir des fonctionnalités qui n’ont pas lieu d’être pour les documents courts (style, sommaire, bibliographie, découpage du document en fichiers séparés, etc.). Bien que Word permette de gérer les documents longs comme expliqué dans ce billet, LaTeX représente un outil bien plus puissant et accessible pour traiter les fonctionnalités associées à un document long.

Se former à ces fonctionnalités sur Word demandera pas mal de temps, autant consacré ce temps à se former sur LaTeX, qui au final, permettra la génération d’un document de bien meilleure qualité visuelle.

A noter que Word et LaTeX permettent tous les deux la gestion des images vectorielles. Cependant, ces images (de type eps par exemple) peuvent apparaitre dégradées lors de la visualisation (pas à l’impression).

Facilité d’utilisation

Word est le traitement de texte le plus populaire, son utilisation est intuitive pour les fonctionnalités de bases. En revanche, pour les fonctionnalités plus complexe (associées aux documents longs par exemple), c’est l’inverse. Dés qu’il faudra sortir des sentier battus, les utilisateurs se retrouveront un peu perdu.

LaTeX reste fidèle à la manière de procéder pour les documents courts ou longs. Le système de « balises » est un peu étrange au départ mais on s’y fait assez vite et l’utilisation de nouvelles balises ne déroute plus l’utilisateur.

Qualité du document

Word et LaTeX permettent tous les deux de réaliser des documents de trés bonne qualité (professionnel). Cependant, pour atteindre ce degré de qualité, soit on dispose d’un « modèle » dans lequel on va ajouter du contenu, soit on est un expert.

Si on ne dispose pas de modèle sous Word, il sera nécessaire de constituer son propre modèle, ce qui demandera beaucoup de temps, notamment en ce qui concerne le style, les entêtes, les pieds de page, etc.

Sous LaTeX, les choses sont plus évidentes grâce au système de balises Les modèles de documents LaTeX (articles, thèses, CV, posters, etc.) sont beaucoup plus nombreux et disponibles que les modèles Word.

Fonctionnalités particulières pour les scientifiques

Les fonctionnalités en vrac: bibliographie, images vectorielles, formatage de type « algorithme », générateur de graphe, index, index des auteurs cités, etc.

En ce qui concerne la bibliographie, Word nécessite un logiciel additionnel (Endnote par exemple) pour intégrer des citations. A noter que la version de Word 2007 intègre la gestion de la bibliographie.

Les scientifiques apprécient généralement les outils qui permettent de mettre en forme leur données brutes (algorithme, graphe, etc.) directement dans le document. Word est relativement pauvre pour ce qui est de ce type de mise en forme. On passera généralement par un logiciel dédié pour extraire l’illustration réalisé et l’inclure dans Word sous forme d’image. Sous LaTeX, il y a une grosse communauté qui partage des « packages » associés à divers types de données et permettant une mise en forme de très bonne qualité.

Un très bon point pour Word pour la fonction de suivit de correction, trés pratique pour la correction d’articles en anglais par exemple. Un autre bon point pour la correction de l’orthographe et la grammaire. La correction de l’orthographe est possible avec LaTeX, il suffit d’installer le dictionnaire français dans votre éditeur de texte.

Prix

Word est payant, LaTeX est gratuit. Vous pouvez utiliser une alternative gratuite à Word : Open Office Writer, mais bon, si c’est pour choisir une solution gratuite, autant, utiliser LaTeX.

Bibliographie

frlg

Parmi les sites de Questions / Réponses, Yahoo Q/R est assez populaire et compte de nombreux utilisateurs. Le principe est simple, à l’inscription, vous bénéficiez d’un certain nombre de points qui vous permet de poser des questions. Lorsque vous répondez à des questions, vous gagnez des points. Ce système de points et l’aspect « réseau social » font qu’il y a pas mal de monde sur ce site et que vous pouvez obtenir une réponse pertinente dans des délais très court (moins de deux min) dans n’importe quel domaine.

Pour la France et sur le même principe, il y a Lycos IQ.

3dvia

3dvia est un site Web qui vous permet d’importer des modèles 3D et de les mettre à disposition pour la visualisation 3D et le téléchargement.

Il permet à ce jour d’importer les formats suivants: 3ds, .Obj, .Stl, .Ply, .Off , .dae (Collada), .kmz, vrml, .3dxml.

La visualisation 3D nécessite l’installation du plugin 3D Life Player ou 3D XML Player.

D’autres sites offrent des services similaires: MeshPlant, MadLix, Goo3D ou encore Google 3D WareHouse. Ces services sont bien commentés sur le site de 3d-test.

J’y ai déposé le modèle 3D ci-dessous, réalisé lors de ma thèse sur la segmentation de maillages 3D.

Dinopet