907846651_713dcc2a1c_z

J’ai souvent craqué pour des produits qui ont terminé au placard. Non seulement, j’ai gaspillé de l’argent mais en plus j’ai ramené des trophées qui me narguent tout en occupant une certaine place dans mon appartement. Pourquoi s’infliger ça?

Il y a sans doute pleins de raisons inconscientes mais j’en retiens une: en achetant un produit, on a l’impression de s’acheter une nouvelle expérience ou un statut qui rendront notre vie meilleure.

Je me suis par exemple acheté un objectif photo assez cher; j’imaginais probablement qu’il allait faire de moi un meilleur photographe. A part m’inciter à faire de nouvelles sorties photo pour le tester, il ne m’a pas fait progresser. J’ai fini par le ranger, puis me suis décidé à m’en séparer quelques mois plus tard.

Je me suis également laissé tenté par de super bonnes affaires dont je n’avais pas l’utilité mais qui pouvaient peut être me servir « un jour ». Ce jour n’est pas encore arrivé et ces « bonnes affaires » encombrent ma cave. Ces objets n’occupent pas seulement de la place, ils envahissent aussi une partie de mon esprit, celle qui n’a de cesse de me rappeler « Que vas tu faire de ces objets ? Quand vas tu t’occuper de t’en séparer ? »

J’ai aussi expérimenté les biens immatériels en méga promo, comme les jeux Steam, les applications mobiles, que j’ai acheté car le prix est soldé à 90% mais qui ont eux aussi fini comme regrets dans ma mémoire, n’ayant pas eu la décence de les utiliser au moins une fois.

N’acheter que l’essentiel permet tout simplement de ne pas vivre ces regrets, de ne pas avoir à se rendre compte qu’un objet ne nous sert plus et de s’économiser le temps de son rangement ou de sa vente. Quelle liberté retrouvée !

Pour aller plus loin sur l’essentiel:

http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=uneviepluszen-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2290018554&ref=qf_sp_asin_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr

photo credit: hypothese via photopin cc