9536782956_f0be73ea9a_z

J’ai pris l’habitude de me barder de tout un tas de gadgets quand je vais courir (ceinture cardio, fitbit, iPhone, écouteurs). Il me faut au moins dix minutes pour les retrouver et m’en équiper. Il y a une époque où j’enfilai simplement une tenue de sport pour me lancer ensuite dans une heure de jogging. Qu’est ce qui a changé?

J’ai été séduit par le mouvement Quantified Self dès ses premiers années. J’ai par exemple assisté aux premiers meetup à Paris et même participé à l’étude d’Orange Lab sur la mesure de soi. Je trouvais ça assez fascinant de pouvoir extraire des informations sur mon comportement, mes activités afin d’en distiller un feed-back permettant de s’améliorer.

D’après l’étude d’Orange Lab, on pratique la mesure de soi quand on vise l’un des objectifs suivants:

  • améliorer sa performance
  • se créer, entretenir une habitude
  • un meilleur suivi médical

Dans mon cas, je cible l’entretien d’une habitude et parfois la performance. J’utilise par exemple le tracker d’activité Fitbit pour me rapprocher des 10000 pas par jours. Si par exemple, je n’ai fait que 7000 pas dans la journée, j’essaie de voir comment organiser le lendemain pour atteindre mon objectif.

J’aime bien l’application Runkeeper qui m’aide visualiser la régularité de mes joggings et m’offre des informations très précises sur mes performances. Par exemple, sur un même parcours, je peux facilement mesurer ma progression en terme de vitesse et d’endurance.

Ces services me plaisent car ils s’accompagnent généralement d’une communauté qui ont un impact fort sur la motivation. J’ai rejoins des marcheurs sur Twitter qui partagent tous les jours leur nombre de pas réalisés associé à un commentaire. C’est assez engageant et source de motivation pour atteindre son objectif. On se sent tout fier d’y être arrivé et on aime le partager à la communauté qui nous offre des encouragements.

Les objets connectés nous offrent une nouvelle expérience dont on prend vite l’habitude. Il me paraîtrait maintenant étrange de faire du sport sans eux. J’aurai presque l’impression de faire de marcher ou courir pour rien. Finalement, n’ai je perdu la liberté de profiter pleinement d’une activité sans avoir besoin d’un quelconque gadget ?

Pour aller plus loin sur la mesure de soi,
http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=uneviepluszen-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2916571744&ref=qf_sp_asin_til&fc1=000000&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=0000FF&bc1=000000&bg1=FFFFFF&f=ifr

photo credit: Boay kely via photopin cc