14345912551_214112a351_z

Je ne pensais pas qu’évoluer sur un lac à l’aide d’une planche à rame (stand up paddle) puisse être une activité aussi ressourçante. Les instants de calme que j’y ai trouvé ont été surprenants car tellement loin de ma vie parisienne. J’ai vraiment apprécié l’expérience même si au départ, je me suis orienté vers ce type de planche un peu par défaut car pas tout à fait prêt à tester seul la planche à voile.

Je ne trouvais pas la planche à rame vraiment attrayante à la base. J’avais remarqué un certain engouement pour cette activité ces dernières années mais il ne m’étais pas venu à l’esprit de m’y essayer. J’attendais plutôt la sainte occasion pour dépoussiérer ma veille planche de surf et me frotter aux vagues de la cote landaise. J’avais également envie de renouer avec la planche à voile, activité que j’ai peu pratiqué mais qui m’a laissé de bons souvenirs.

Avec ma famille, je me rend à un lac qui propose des aménagements pour les enfants en bas age. Il compte également un centre de formation nautique qui propose de nombreuses activités comme la planche à voile, le catamaran et le stand up paddle. Ça pourrait être l’occasion de tester l’une d’elles une petite demi-heure. J’opte pour la plus accessible: la planche à rame. Les premiers coups de rame sont un peu maladroit et la planche est un peu instable mais on trouve assez vite ses marques. Je commence à apprécier expérience et à prendre de l’assurance. Je m’éloigne petit à petit de la plage pour m’enfoncer vers le milieu du lac, loin des autres planches, loin du bruit, au calme.

Je diminue la vitesse pour me contenter de maintenir la direction. Le silence commence à s’installer et tout semble ralentir autour de moi. Je me laisse submerger par le calme et ce qui me rend complètement ahuri. Je savoure ces instants de bien-être avant de reprendre le chemin de la plage. Sur le trajet du retour, je me remémore cette expérience à la fois simple et tellement rare.

photo credit: Kansas Poetry (Patrick) via photopin cc