3d


Il y a quelques mois, je vous avais parlé du V+R Challenge, un pari assez incroyable de  Philippe Fuchs et de Dassault Systèmes qui consistait à réaliser une course à pieds jusqu’à Pékin pour une arrivée approximative pendant les JO.

Après 5 mois de courses, le pari est gagné: Philippe Fuchs est arrivé aujourd’hui au Stade Olympique de Pékin.

Le défi est aussi technologique puisque de nombreuses données ont été collectées durant la course et vont être étudiées afin d’effectuer des simulation trés précises au niveau de la fatigue, des contraintes physiques ou encore des équipements sportifs sur le pied.

Cet événement est aussi l’occasion d’aider l’association Sport Sans frontières en réalisant sa propre course virtuelle depuis le mini-site dédié ou depuis le réseau social Facebook (chaque kilomètre virtuel parcouru par les internautes équivaut à 1 euro pour soutenir l’association; le relais virtuel se clôturera le 15 septembre prochain).

Pour moi qui ai du mal à atteindre en courant les 10kms au terme d’une heure, ce défi restera quelque chose d’incroyable: parcourir 8500kms en 5 mois, traverser 2 continents et 7 pays, avancer vers de nouveaux paysages magnifiques et différents, etc.

Bref, félicitation à Philippe pour cet incroyable exploit!!!

Liens:

vision

Ce billet traite de flux RSS intéressants pour aider à maintenir un état de l’art à jour sur la vision par ordinateur. Utilisé seul, c’est biensur insuffisant mais ça aide quand même pas mal.

Pour la lecture des flux d’informations, Google Reader se révèle trés pratique. Il mélange efficacement les flux d’information ce qui permet de lire rapidement les nouvelles (bien plus vite qu’on pourrait le faire par le biais de newsletters). Il permet également une lecture des flux en mode offline (non connecté) grâce à Google Gear.

Voici la liste non exhaustive des flux RSS de revues proposant des articles en rapport avec la vision par ordinateur :

Je termine avec un excellent livre:

Vision par ordinateur: outils fondamentaux, De Radu Horaud, Olivier Monga, 1995, ISBN:2866014812

Les chapitres du livres sont en téléchargement ici.

blender illustrator_logo.jpg

Créer des images vectorielles à partir de modèles 3D n’est pas évident; je m’y suis intéressé lors de ma thèse pour la réaliser des illustrations à partir d’objets 3D modélisés avec Blender.

Vraiment utile?

Ça dépend. Ce n’est pas la peine d’essayer de convertir une scène 3D complexe en image EPS, PDF ou SVG car d’une part, la conversion ne permettra jamais d’atteindre le niveau de qualité d’un rendu photo-réaliste et d’autre part, l’affichage de la figure sera très long et rendra la lecture du document désagréable.

L’intérêt réside plutôt dans la conversion d’un objet 3D peu complexe (faible nombre de polygones : moins de 400) en image vectorielle pour bénéficier d’une taille d’image faible mais aussi d’une qualité impeccable.

De quoi j’ai besoin?

  • Blender : suite libre et gratuite d’animation, de modélisation et de rendu 3D.
  • Meshman ou Wings 3D : pour convertir les objets 3D en images vectorielles EPS.
  • Adobe Illustrator : seul outil à ma connaissance permettant de retravailler efficacement les images EPS.

Si la programmation ne vous fait pas peur, vous pouvez générer de l’EPS directement dans votre application 3D. Des infos sont dispos sur les sites suivants :

Etapes

  1. Modélisez votre objet 3D avec Blender (ou tout autre programme) et exportez le au format wavefront (obj) ou Object File Format (off).
  2. Ouvrez votre objet 3D avec Meshman ou Wings 3D, ajustez la scène 3D et exportez le tout au format EPS. Faites en sorte de ne garder que les faces.
  3. Ouvre votre image EPS avec Illustrator, supprimez les informations (cadres, traits, etc) inutiles et augmentez la taille des contours.
  4. Ajoutez en option des tags pour intégrer du texte en police LaTeX avec psfrag.

Exemples d’images vectorielles provenant de modèles 3D

rub-01.png rub-02.png rub-03.png
Remarque : Adobe propose le logiciel Adobe Acrobat 3D pour réaliser des documents PDF3D. Cette technologie permet d’obtenir des  illustrations 3D vectorielles et animées. La visualisation 3D est possible à partir de la version 7 d’Adode Reader. Les outils pour concevoir des figures 3D sont cependant chers. Je n’ai pas trouvé de logiciels libres permettant d’en réaliser.

vrlogo.png vr00.jpg

J’ai eu la chance d’assister au lancement du Virtual + Reality Challenge organisé par Dassault Systemes vendredi dernier. Le challenge est à la fois humain et technique: Philippe Fuchs va parcourir à pied une distance d’environs 10000 kms pour rejoindre Pékin à partir de Paris; sa course peut être suivie en temps réel par les internautes.

vr02.png vr01.png vr03.png

Un bio bilan 3D est disponible pour suivre les conditions météo, l’altitude et les performances (vitesse de course, rythme cardiaque, foulée, etc.). Pour les chercheurs, cette action permettra de simuler les conséquences des équipements sportifs sur le corps humain à partir de la modélisation 3D du pied. Le challenge a également une fonction humanitaire car les kilomètres réels et virtuels seront transformés en mécénat pour l’association Sport Sans Frontières. Philippe ne sera pas isolé du monde, il pourra notamment partager ses impressions via un journal télévisé animé par son avatar 3D.

vr04.png

Les internautes pourront aussi participer à ce challenge sous la forme de relais virtuels. Il suffit de disposer d’un compte Facebook et de s’inscrire aux relais. L’application propose la création d’un avatar 3D à partir de deux photos (face + profil). Il s’agit principalement de soutenir Sports Sans Frontières en convertissant les actions des utilisateurs (avatar crée, courses, kms virtuels parcourus) en euros /aides pour l’association.

vr05.png vr06.png

Cet événement a aussi été l’occasion pour moi de découvrir un nouveau procédé d’immersion dans la réalité virtuelle. Je ne l’ai pas essayé mais le principe est très parlant. Vous entrez dans une sphère (réelle, 4m de diamètre environ) et enfilez un casque virtuel. Une fois « connecté », vous choisissez un environnement dans lequel vous pouvez évoluer librement, à la fois dans le virtuel mais aussi dans le réel en marchant dans la sphère. Aucun risque de vous cogner puisque la sphère tourne sur elle-même. Ce genre de technologie ouvre de nombreuses possibilités comme la visite virtuelle ultra réaliste de musées, de monuments ou carrément de villes.

sphere00.jpg sphere01.jpg sphere02.jpg

 

googlemap.gifStreet View est un service intégré à Google Map et permet la visualisation d’images à 360°. Pour l’instant, des photos 360° prises dans 23 villes américaines sont disponibles.

Le principe? un véhicule embarque un appareil capable de prendre des photos à 360°. Le véhicule se balade dans les différentes rues des villes et prend des photos à des intervalles très rapprochés. La navigation permet de se déplacer le long des rues, et d’avoir une vue à 360°.

streetview.png

San Antonio

Ce type de service peut cependant porter atteinte à la vie privée, comme cela est expliqué ici. Une petite vidéo fun sur les dérives de Street View & Google map :

3dvia

3dvia est un site Web qui vous permet d’importer des modèles 3D et de les mettre à disposition pour la visualisation 3D et le téléchargement.

Il permet à ce jour d’importer les formats suivants: 3ds, .Obj, .Stl, .Ply, .Off , .dae (Collada), .kmz, vrml, .3dxml.

La visualisation 3D nécessite l’installation du plugin 3D Life Player ou 3D XML Player.

D’autres sites offrent des services similaires: MeshPlant, MadLix, Goo3D ou encore Google 3D WareHouse. Ces services sont bien commentés sur le site de 3d-test.

J’y ai déposé le modèle 3D ci-dessous, réalisé lors de ma thèse sur la segmentation de maillages 3D.

Dinopet